<

Devis d'assurance rc professionnelle infirmier(e)

infirmière, trouvez votre assurance rc professionnelle

Vous exercez dans le secteur médical en qualité d'infirmier (ou d'infirmière) indépendant(e), garantir votre responsabilité civile est indispensable. Complétez ce formulaire en ligne pour obtenir plusieurs devis comparatifs. Gagnez du temps et faites des économies sur votre assurance professionnelle en mettant les compagnies d'assurance en concurrence. Ce service est totalement gratuit et sans engagement.

Remplissez le formulaire en ligne   Recevez des devis gratuits Choisissez ou non parmi les offres proposées


VOTRE ACTIVITE
VOS INFORMATIONS

Que vous exerciez votre métier comme salarié ou comme profession libérale, vous devez souscrire les bons contrats d’assurance. En souscrivant les garanties adaptées, vous arriverez à vous assurer une couverture en cas de problème. Comme tant d’autres, vous êtes exposés à des risques liés à la pratique de votre activité dans le secteur médical. En plus de la responsabilité civile professionnelle, vous devez également souscrire d’autres assurances. On fait le point sur les assurances professionnelles des infirmiers et infirmières !

Le métier d’infirmier et d’infirmière

Le rôle d’un infirmier ou d’une infirmière est de soigner les malades et de veiller à leur bien-être. C’est un métier qui exige de la vigilance, de la rigueur et de la technicité. Ce professionnel de soins est responsable des différentes prescriptions du médecin, comme les piqures, les prises de sang, les pansements, la distribution des médicaments, la préparation du patient pour le bloc opératoire et la pose de perfusions. Il reste au chevet du patient pour surveiller son état de santé physique et moral. Il a pour mission de suivre de près les effets du traitement et l’évolution de la maladie. Qui plus est, l’infirmier et l’infirmière sont tenus de dialoguer avec le malade et avec les membres de sa famille. Il doit aussi faire des échanges avec l’administration et avec les autres services.

Pour exercer ce métier, il faut avoir une excellente résistance physique et nerveuse. Il faut avoir une conscience professionnelle et le sens de la psychologie. Il doit posséder de solides connaissances du secteur médical. L’infirmier et l’infirmière peuvent exercer à titre libéral dans des cabinets ou au domicile des patients. Ils peuvent également être employés à l’hôpital. Dans certains cas, ce professionnel de la santé doit travailler dans des établissements scolaires et dans des entreprises où il mène des actions de prévention. L’infirmier peut se spécialiser comme infirmier anesthésiste ou infirmier de bloc opératoire.

Quelles assurances sont obligatoires ?

Comme toute activité professionnelle comporte des risques, il est essentiel de protéger les tiers et les biens qui pourraient subir des dommages dans le cadre de l’activité d’infirmier ou d’infirmière. Les obligations d’assurance professionnelle dépendent de leur statut.

Tous ceux en exercice libéral doivent obligatoirement souscrire une assurance responsabilité civile professionnelle. Contrairement aux salariés, ils n’ont pas d’employeur pour les couvrir. En souscrivant l’assurance RC Pro, les infirmiers couvrent les dommages qu’ils pourraient causer aux tiers. Ils doivent également souscrire une protection juridique qui jouera en cas de responsabilité pénale. Généralement, l’assurance RC pro est comprise dans le contrat d’assurance multirisques du cabinet médical.

Si l’infirmier exerce dans un hôpital public, il doit obligatoirement souscrire la responsabilité civile. En principe, cette responsabilité administrative est prise en charge par l’établissement hospitalier. Il n’y a donc aucune démarche particulière à effectuer, si ce n’est de vérifier que votre responsabilité civile est bien couverte. Toutefois, il est bon à savoir que la responsabilité pénale n’est pas prise en charge par l’hôpital. Il faudra donc souscrire une assurance de protection juridique pour couvrir tous les risques auxquels vous êtes exposé.

Dans le secteur privé, les infirmiers n’ont aucune obligation légale en matière d’assurance professionnelle. C’est l’employeur qui est tenu de répondre si leur responsabilité civile est engagée. Il peut toutefois arriver que l’employeur se retourne contre l’infirmier pour faute professionnelle. Pour cette raison, il est vivement conseillé d’adhérer à un contrat d’assurance de responsabilité civile privée et un contrat d’assurance protection juridique.

Les assurances non obligatoires, mais essentielles

Les infirmiers et infirmières qui possèdent leurs cabinets ont tout intérêt à souscrire une assurance multirisques professionnelle. Ce contrat d’assurance comprend des garanties pouvant les indemniser en cas de vol, d’incendie, de dégâts des eaux ou de vandalisme dans les locaux. En cas de non-souscription de cette assurance, les frais de réparation seront totalement à leur charge.

En fonction de vos besoins, vous pourriez également souscrire une assurance auto professionnelle, une assurance santé, une assurance prévoyance et une assurance retraite. Ces assurances sont essentielles pour être bien protégé en cas de sinistre, d’accident ou de maladie. Quant au prix de l’assurance, il va dépendre de votre statut, de vos revenus, de votre secteur d’activité et des garanties souscrites.

Utilisez notre comparateur en ligne pour comparer les offres du marché. Vous arriverez alors à obtenir les meilleurs tarifs pour les garanties que vous allez souscrire.